Lautresite, le jour, les billets du mois de mai 2009
   


 
 

:


En ce jour du mardi 19 mai 2009,
Vous voyez comme les choses sont, hein Pascal : tandis que des nations réunies traitaient la semaine dernière à Manado, en Indonésie, lors d'une conférence internationale, de l'état des océans en précisant qu'il y aurait, d'ici à 2050, 150 millions de réfugiés climatiques chassés des îles et des zones côtières par la montée des eaux, les Nations Unies clôturaient la même semaine un appel d'offres, international lui aussi, sur l'extension du domaine maritime alloué aux Etats voisins des mers et des océans.
Aussi bien, tandis que certains entendent contrer l'élévation des eaux, d'autres souhaiteraient leur extension. On a envie de leur dire : un peu de patience, les gars, l'accroissement des eaux est une chose prévue, peut-être pas dans le sens que vous souhaitez, mais tout de même, vous allez gagner quelques mètres, ça c'est sûr.
Une quarantaine d'Etats ont déposé une demande de ce que l'on appelle « l'extension des limites du plateau continental » et c'est la Division des océans et du droit de la mer de l'ONU - quel beau nom tout de même : ah, travailler à la Division des océans, quelle merveille poétique, hein Pascal - qui arbitrera et tranchera entre tous ces impétrants. (...)