Lautresite, le jour, les billets du mois de mai 2009
   


 
 

:


En ce jour du lundi 11 mai 2009,
Nous entrons dans un temps de sondages et notre avis aujourd'hui est comme une carotte sortie des entrailles de la terre...
Nous allons donc, ces jours-ci, parler beaucoup de paroles traduites en chiffres. Nous allons vers un temps statistique et il sera donc beaucoup question de virgules.
Un sondage, c'est une mesure. Et comme le disait Jean-Pierre Jacqmin samedi, dans Regards croisés sur cette antenne, c'est une mesure variable. C'est avec un fil lesté de plomb que les pêcheurs qui partaient en mer ou sur des rivières reconnaissaient la profondeur des eaux. Et la profondeur des eaux, ça change. Un coup de sonde permet de se prémunir de l'inconnu. Un sondage, c'est une garantie. Ce n'est pas la réalité, mais son estimation à l'œil de l'homme. C'est curieux, mais l'œil de l'homme cherche toujours à savoir s'il a pied.
Vous avez remarqué que ces temps-ci, lorsque je me fais nomade, je bats beaucoup la campagne. Je suis d'avis, Pascal, qu'il faut marcher les paysages où vivent les hommes. De mon point de vue, je sonde beaucoup aussi. J'essaie de voir si j'ai pied. Et je me disais : tiens, est-ce que les sondages parviennent à dire l'infinitésimal de la vie publique ? (...)