Lautresite, le jour, les billets du mois de mai 2009
   


 
 

:


En ce jour du jeudi 7 mai 2009,
Une exposition de ses toiles va bientôt s'ouvrir au Kunstmuseum de Bâle de sorte qu'un livre paru opportunément en Allemagne tient à nous informer que l'oreille de Vincent Van Gogh aurait été coupée par Paul Gauguin.
On pensait jusque-là que Vincent avait menacé Paul de son rasoir avant de retourner la lame contre son lobe, mais non, nous dit-on, c'est Paul qui a défié Vincent avec un sabre, c'est lui qui a tranché l'oreille, c'est lui qui s'est enfui, c'est lui qui a répandu la légende, ah, ce Paul, quel fauve. Et puis vous savez quoi aussi, Pascal ? Vincent n'aurait pas été fou non plus. Mais simplement intoxiqué par le plomb, l'arsenic et le cadmium de ses peintures. C'est moche, hein Pascal.
C'était avant-hier l'anniversaire de la mort de Napoléon Bonaparte de sorte qu'on tient à nous faire savoir que l'empereur aurait eu des difficultés de miction et qu'il serait décédé de problèmes rénaux et urinaires. On soupçonnait jusque-là un assassinat, on parla longtemps d'arsenic, tiens, on parlait aussi de cancer, on estimait l'estomac responsable du décès. Mais non, nous dit un médecin danois dont le livre a paru opportunément cette semaine : Napoléon qui est mort à Sainte-Hélène et à 51 ans, aurait été victime d'un canal bouché. C'est re-moche, hein Pascal. (...)