Lautresite, le jour, les billets du mois de avril 2009
   


 
 

:


En ce jour du vendredi 3 avril 2009,
Ce sera une chronique diplomatique aujourd'hui, Serge. Figurez-vous que j'étais hier en Roumanie, je veux dire à l'ambassade de Roumanie, enfin la résidence de l'ambassadeur, rue de Washington à Bruxelles, ça ne s'invente pas. Et vous le savez comme moi, je crois, la diplomatie c'est l'art de plier un papier en deux. Alors si vous voulez bien, prenez mon billet, pliez-le jusqu'à en faire un petit avion et lancez-le vers le ciel.
Car voilà, c'est un message que je vous fais parvenir, qui vient des temps anciens. 20 ans, vous imaginez. 20 ans. Nous étions quelques-uns hier invités autour de l'ambassadeur à saluer l'Opération Villages Roumains, vous vous souvenez peut-être, ç'avait été à l'époque, 20 ans donc, un mouvement inédit où l'Europe dont nous parlions avant-hier avait montré qu'elle pouvait se construire par le bas, par ses communes, avec les gens.
C'était un temps d'Est et d'Ouest où il y avait toujours à Berlin un mur et en Roumanie une dictature et ce rêve totalitaire de créer un homme nouveau et de raser des villages. Ça va, vous situez ? Il y eut derrière cela, une mobilisation citoyenne jamais vue et jamais revue, d'ailleurs. Quelque chose où tout se mêlait, les âges, les géographies, les métiers, les convictions, les statuts, les gens allaient simplement ensemble. (...)