Lautresite, le jour, les billets du mois de mars 2009
   


 
 

:


En ce jour du mardi 24 mars 2009,
Entre elles deux, vingt ans. La première concerne l'ancien militaire Zhang Shijun de l'armée chinoise. Il vient d'être arrêté pour avoir révélé, sur un blog sa vision des événements de Tienanmen. Il disait, entre autres choses, que si sa division avait tiré par-dessus la tête de civils, il n'était pas certain, nous dit la dépêche qui parle par euphémisme, que des atrocités n'avaient pas été commises par l'armée et incitait d'autres anciens militaires à apporter leur témoignage à quelques mois du vingtième anniversaire de que l'on peut appeler tout de même, hors tout révisionnisme, une répression. Monsieur Zhang Shijun est évidemment un gauchiste, un malade infantile du communisme chinois en peau de lapin. Il nous fera bien un peu de rééducation prisonnière. L'autre histoire est contemporaine, récente, brûlante. Elle concerne les révélations parues dans la presse israélienne et divulguées par des soldats comme par des ONG sur le viol du code éthique de Tsahal, sur les tirs délibérés contre les civils ou les atteintes au droit humanitaire. On se doute bien que cela fait débat. Et que la polémique est lourde. C'est par un directeur d'école militaire que le scandale est venu. Cette école s'appelle Yitshak Rabin et son directeur Danny Zamir. Hier, le Jerusalem Post le présentait à ses lecteurs comme, je cite, un gauchiste impénitent. On ne dit pas que c'est un menteur, on dit que c'est un gauchiste. (...)