Lautresite, le jour, les billets du mois de mars 2009
   


 
 

:

En ce jour du mercredi 11 mars 2009, Je vous le demande, Pascal, qui c'est qui a eu LiDé ? Ce n'est pas notre habitude ici de tirer sur les ambulances, mais enfin, celle-là n'avait pas de gyrophare et roulait à du 180 à l'heure pour n'aller sauver aucune vie.
C'est beaucoup trop. Surtout sur des petites routes de campagne. Ou sur des routes de petites campagnes, pour mieux dire. Tellement petites qu'elles sont courtes. Et tellement courtes qu'elles sont rases. Et c'est en rase campagne qu'elle s'est arrêtée, l'ambulance de LiDé. Et c'est là qu'on a vu que c'était un corbillard et qu'on a regardé Rudy Aernoudt en descendre. Je vous le redemande, Pascal, qui c'est qui a eu LiDé ?
Il aura donc duré le temps d'une blague, Rudy Aernoudt. Zappé comme un candidat à un radio crochet ou à une télé réalité. Il venait nettoyer les écuries wallonnes et peut-être, allez savoir, finira-t-il vendeur de chaudières à Carcassonne. Mais quoi, il nous aura fourni, comme on dit aujourd'hui, le storytelling nécessaire au lancement d'une campagne engluée dans les crises, ah ça, il nous aura bien feuilletonné. On dirait qu'il y a des gens qui ne servent plus qu'à ça, désormais : à servir de palliatif politique à tout ce qui serait ennuyeusement financier, boursier, économique, social ou climatique.(...)