Lautresite, le jour, les billets du mois de mars 2009
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 7h15 tous les matins sur "Matin première" RTBF.

Ecouter la chronique du jour sur le blog de "Matin première".

R.Cela a fait que ma candidature au Prix Nobel de la Paix ne m’a menée que jusqu’au niveau des cinq derniers candidats : mais je n’avais pas de chances, moi, petite femme arabe du tiers monde, de battre un président de la république ; comment faire contre un géant, moi, petit David féminin ? D’autant que la connotation « arabe » est un problème pour tous ceux qui ne le sont pas, que ce soit de façon positive ou négative !
P.Et puis aussi, on se dit, Rita, quand on défend les NIP et qu’on peut avoir le Prix Nobel, on court vite le risque de devenir VIP. Dans une société dissociée, on peut aussi transgresser à l’envers.
R.Évidemment, avoir le Nobel dans la transgression c’est offrir autre chose à ce qui ne sont RIEN, car devenir VIP dans certaines conditions ne peut absolument pas faire oublier ce qui a précédé dans la vie personnelle, familiale, sociale et régionale : je suis une femme arabe qui a vu sa vie souvent détruite par la violence du patriarcat, de la dictature, de la force « virile » sur les femmes ; le Nobel m’aurait donné la force d’infléchir grâce à sa publicité les rapports entre les hommes et les femmes dans le monde arabe où la condition des femmes est la pire du monde (ce sont les femmes les plus illettrées du monde), de dire ce que je pense et espère pour la Palestine, l’Irak, l’Afghanistan, etc, et là quelque chose serait advenu !
P.Il y a des jours, Rita, on se dit que la chronique est un sport de combat… Je termine toujours comme ça, je dis « allez bonne journée » et j’ajoute :
R.« Et puis surtout, bonne chance ».