Lautresite, le jour, les billets du mois de février 2009
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 7h15 tous les matins sur "Matin première" RTBF.

Ecouter la chronique du jour sur le blog de "Matin première".

C’est un camp géré par les Nations Unies, par le Haut Commissariat aux Réfugiés qui y mène ce qu’on appelle un programme « de réinstallation » qui consiste à protéger les « personnes les plus vulnérables » et en danger, en les évacuant vers des pays tiers. Il y a 51000 réfugiés à Kakuma et 2000 personnes sont concernées par ce programme. Annemie Turtleboom y accompagnait le ministre néerlandais de la Justice pour voir comment nos voisins opèrent la sélection des candidats afin d’importer le modèle en Belgique.
Après avoir écouté quelques réfugiés racontant leur périple —car chacun évidemment propose ses stigmates, son histoire, son désespoir, chacun espère l’élection —, la ministre a avoué sa préférence pour des femmes seules ou accompagnées d’enfants. Quant aux Pays-Bas, nous dit Pascal Martin qui a écrit l’article, « ils réinstallent aussi un certain nombre de réfugiés souffrant de pathologies lourdes en tenant compte de leurs chances de guérison ». Ce programme est évidemment nécessaire, mais comment, Pascal, dissimuler cette gêne, cette honte peut-être, d’avoir toujours à choisir parmi le malheur ? On dirait que nous en sommes décidément réduits à cela : à procéder à l’élection de miss SDF partout, tous les jours et avec tout le monde… Car c’est sûr qu’à force de les chercher on en trouve toujours, des gens qui ont été violés et qui parlent anglais. Allez belle journée et puis aussi bonne chance.