Lautresite, le jour, les billets du mois de février 2009
   


 
 

:



En ce jour du mardi 10 février 2009,
Atmosphère, atmosphère, on a tous une gueule d'atmosphère, Pascal aujourd'hui. Car oui, il fait un temps à décorner les bœufs, on décorne les bœufs quand il y a grand vent, ça éloigne les mouches.
Les temps de tempêtes sont désormais des temps de vigilance et la vigilance a des couleurs : orange, rouge, on est prié de prendre son principe de précaution en patience avant que les vents nous parviennent. Les prévisions, elles, nous préviennent : elles nous disent que nous traversons une dépression de tempête. Nous en avions bien besoin, voilà que les tempêtes aussi sont dépressives… Ah, Pascal, à l'heure où j'écris, on vient d'interdire le survol de Paris. Pas d'avions au-dessus de la capitale. On dira dès lors qu'il fait aussi un temps à détourner les aéroplanes.
De temps en temps, l'actualité nous propose ainsi de regarder tous dans la même direction. Comme si nous étions sommés de lever le nez uniment et de humer le vent de conserve. Aujourd'hui, c'est tempête. Demain, ce sera Fortis et ce sera aussi tempête. (...)