Lautresite, le jour, les billets du mois de février 2009
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 7h15 tous les matins sur "Matin première" RTBF.

Ecouter la chronique du jour sur le blog de "Matin première".

Et donc, si quelqu'un peut m'aider à trouver la réponse à la question qui me taraude depuis hier, je lui en serais bien reconnaissant. Cette question, qui s'ajoute au catalogue décidément infini des paradoxes postmodernes et contemporains, c'est : « Doit-on pour préserver la vérité s'abstenir d'aller la débusquer ? ». Car c'est à ce genre d'exercice casuistique qu'ont affaire les parlementaires de la Commission d'enquête sur Fortis et la séparation des pouvoirs depuis qu'ils ont appris par les experts qu'ils avaient nommés que mener l'enquête nuirait à l'enquête et que chercher à distinguer les pouvoirs conduirait précisément à les mélanger…
Les psychologues appelleraient ça un « double bind », une double contrainte, quelque chose qui rend la situation insoluble et qui vous lie les mains. Heureusement, on peut sortir d'un « double bind » en répondant à côté de la question. Voire en répondant à une autre question.
C'est pourquoi je vous propose l'histoire de cet autre jésuite qui, parvenant dans un village qu'il ne connaît pas, avise un paysan pour lui demander où se trouve l'église et s'entend répondre, « vous ne trouverez jamais, c'est tout droit. » ?
J'aurais pu aussi vous raconter celle du type qui saute en parachute doré et qui dit, jusqu'ici tout va bien, mais celle-là, vous la connaissiez déjà. Allez belle journée et puis aussi bonne chance.