Lautresite, le jour, les billets du mois de janvier 2009
   


 
 

:



En ce jour du vendredi 23 janvier 2009,
Tout autour, les rues s'appellent rue du Greffe ou du Prétoire ou de la Conciliation. Ici, on raconte la justice et la paix. Pas loin, la maison est celle d'Erasme, les jardins sont ceux d'Erasme, la rue aussi s'appelle Erasme, tout est Erasme, en vérité, dans le coin : là, on célèbre l'humanisme et le libre arbitre. Nous sommes à Anderlecht, dans le quartier de la Vaillance qui possède aussi une place de la Résistance et Josiane m'avait dit : « Vous voulez voir un quartier d'émeutes quand les émeutiers sont partis ? ».
En mai 2008, la commune avait vécu l'un de ces soubresauts déconcertants de la postmodernité : on avait commandé ces bagarres par Internet et sms après la finale de la Coupe de Belgique de football. Deux noyaux durs - des supporters du Sporting et des bandes de jeunes issus de l'immigration comme l'on dit - s'étaient affrontés sur rumeurs, la baston cassa le quartier, les voitures et les vitrines, il y eut 206 arrestations, et l'on pense tout à coup : émeutes, conciliation, Erasme, football, libre arbitre, biffez les mentions inutiles. C'est drôle comme les mots d'un quartier disent aussi ses maux… (...)