Lautresite, le jour, les billets du mois de janvier 2009
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 7h15 tous les matins sur "Matin première" RTBF.

Ecouter la chronique du jour sur le blog de "Matin première".

Il y a des jours aussi où tout le monde regarde du même côté, mais pas dans le même sens. Par exemple, le monde entier a regardé la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Pékin, mais pas pour les mêmes raisons. Et comment, dites-moi, regarder aujourd'hui Gaza et ses deux cessez-le-feu unilatéraux ? Rien que les mots en disent assez. Car quoi, deux cessez-le-feu unilatéraux font-ils une seule trêve et un même armistice ? Cela fait en tout cas une guerre. C'était une opération, jusque-là, on l'a déjà dit ici : l'opération Plomb durci. Désormais, j'entendais hier Pascal Boniface sur cette antenne : ce sera la « guerre de Gaza ». Et comme toujours, une fois terminée la guerre de Gaza, il faudra reconstruire Gaza. Et il y avait à ce propos dans la voix de Louis Michel, hier encore sur cette antenne, quelque chose d'une lente lassitude. Se pourrait-il donc que nous soyons rétifs à l'organisation du monde et que nous ne sachions ne faire qu'une chose en définitive : le reconstruire après l'avoir détruit ?
Lors du tsunami de 2004, le philosophe Michel Serres avait cru voir s'ouvrir une ère nouvelle et avait appelé de ses vœux une « mondialisation de la solidarité ». L'humanité, disait-il, a pris conscience « qu'elle est un équipage unique, par-delà les langues, les civilisations et les cultures, et qu'elle est embarquée sur le même bateau ». Il voulait dire qu'elle regardait du même côté, dans le même sens, dans la même direction.
A mon avis, quelqu'un, depuis, a dû perdre le cap et fausser les coordonnées. J'espère que Barack Obama aura caché une boussole dans la Bible d'Abraham Lincoln. Allez, belle journée et puis aussi bonne chance.