Lautresite, le jour, les billets du mois de décembre 2008
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 7h15 tous les matins sur "Matin première" RTBF.

Ecouter la chronique du jour sur le blog de "Matin première".

Penser qu'il y a quelqu'un dans le Royaume qui est payé pour cela : emballer des cadeaux de Noël vides. Tout à l'heure, il lui a semblé entendre un peu de musique venant du Palais d'en face, derrière le Parc. Il traverserait bien le Parc aussi. Il y a encore quelques lumières au loin, derrière les grilles. Peut-être que des gens dansent, ou boivent, ou rient. Ça ne lui serait pas compliqué d'y entrer, on le reconnaîtrait vite. Mais qu'est-ce qu'il dirait ? Et qu'est-ce qu'il irait y faire ? Peut-être qu'il y a quelque chose, finalement, dans ces paquets sous le sapin. Il en prend un, le déballe. C'est un livre. A sa couverture de cuir fripée, on voit qu'il n'est pas tout neuf. Ça a dû coûter cher. Il se demande qui peut encore offrir des livres pareils. Il le feuillette, le papier est mince, presque friable. Et les lettres sont drôlement tournées. Sur la couverture, il est écrit « De l'esprit des lois » avec un x à lois, puis juste en dessous : « Ou du rapport que les lois doivent avoir avec la constitution de chaque gouvernement, les mœurs, le climat, le commerce ». Il trouve le nom de l'auteur à l'intérieur, un certain Montesquieu. La journée a été longue et puis la deuxième mi-temps va commencer. Il pose le livre. Il se dit qu'il le lira plus tard. Beaucoup plus tard. Tiens, on sonne. A cette heure, qui se peut-il être ? Peut-être une novuelle lettre...
Allez, joyeux noël et puis surtout bonne chance.