Lautresite, le jour, les billets du mois de décembre 2008
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 7h15 tous les matins sur "Matin première" RTBF.

Ecouter la chronique du jour sur le blog de "Matin première".

On veut dire par là, Pascal, que la vitesse trouble notre regard et que nous nous abusons sans doute en pensant qu’Internet ou un TGV nous rendent plus libres en raccourcissant le temps qu’il nous faut pour acquérir des connaissances ou pour rejoindre notre lieu de vacances.
On dirait bien que les terroristes ont très bien compris où étaient nos fragilités et savent parfaitement jouer avec l’idée que nous nous faisons de la vitesse et de son usage. Par exemple, comme vous l’avez bien vu ces derniers jours, la simultanéité des attentats et des prises d’otages s’est parfaitement synchronisée avec le temps de la médiatisation mondiale —car il est toujours l’heure du JT quelque part, n’est-ce pas Pascal. De sorte que les terroristes ne sont pas seulement, comme à Bombay, dans plusieurs lieux à la fois, mais dans une multitude d’autres endroits en même temps : dans nos salons, nos voitures, nos bureaux, en diminuant tout : les distances, les délais, la géographie, l’espace et, surtout, le temps.
C’est pourquoi Pascal, je me demande finalement, en ce lundi 1er décembre, si la véritable cible du terrorisme, ce à quoi il veut s’attaquer prioritairement, ce ne serait pas à cela : à notre temps. Allez, belle journée et puis aussi bonne chance.