Lautresite, le jour, les billets du mois de novembre 2008
   


 
 

:


En ce jour du vendredi 14 novembre 2008,
Quelle chance, Pascal, le nombre de travailleurs pauvres continue d'augmenter !
Je lisais ça sur une dépêche hier, ça concernait la France, et le Secours catholique - vous savez bien, l'une de ces ONG qui entend lutter contre l'exclusion sociale - faisait savoir que le taux de travailleurs pauvres faisant appel à ses services avait grimpé d'un point depuis l'an dernier. 18,7 %. Souvent des temps partiels, souvent des femmes, souvent des travailleurs âgés. L'an dernier, ils étaient 17,7%. Enfin, direz-vous, une cotation à la hausse.
On regardait aussi, il y a quelques jours à la télévision, ce documentaire allemand ironiquement intitulé « Pauvres malgré le Job » et l'on s'étonnait que, chez nos voisins rhénans, l'on puisse gagner pour des temps pleins des sommes aussi vides de sens que 400 ou 700 euros. Et l'on comprenait ainsi que ce n'était pas tant de travail que l'on manquait dans nos pays que de salaires. De sorte que, toutes choses n'étant pas égales, il n'est plus insolite, aujourd'hui de travailler le jour et de dormir dans la rue la nuit.
Je vous le dis, Pascal, on ne mesure pas la chance qu'on a de vivre dans un monde pareil. Parce que, précisément, le monde, il attend beaucoup de ses pauvres. (...)