Lautresite, le jour, les billets du mois de novembre 2008
   


 
 

:


En ce jour du vendredi 7 novembre 2008,
Vous connaissez mon goût pour les tiroirs, hein, Pascal. Pour ce qu'on découvre dedans. Et puis aussi pour ce que l'on écrit dessus. Je vous ai déjà parlé de mon TUPDTQF, Toujours Un Putain De Truc Qui Foire, et voilà, aujourd'hui, je vous annonce le décès de l'inventeur de la formule, l'écrivain américain Michael Crichton dont tout le monde dans la presse hier, semblait prendre la mesure.
Je veux dire, on l'étalonnait ainsi en centaines de millions d'exemplaires vendus et l'on rappelait aussi qu'il faisait ses deux mètres sous la toise. Je vous le dis, Pascal, il y a des écrivains avec lesquels il ne faut pas se payer de mots, les chiffres semblent suffire. Mais voilà, moi, avec mon tiroir TUPDTQF, de Crichton je garderai au moins des lettres.
Je vais vous dire, Pascal, pour nous autres, anciens enfants qui avons lu les Trois mousquetaires et le Vicomte de Bragelonne, on a toujours trouvé que Crichton donnait le goût d'ouvrir des livres, sans doute, mais de les finir aussi, ce qui est souvent moins certain. Car lire n'est pas toujours sûr, vous savez cela. Alors, je vous dis : « Congo », « Turbulences », « La grande attaque du train d'or», ce sont des livres de bagages et de nuits d'hôtels, sans doute, mais avouerons-nous ici que nous avons pris du plaisir à cette écriture de la quantité ? (...)