Lautresite, le jour, les billets du mois de novembre 2008
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 7h15 tous les matins sur "Matin première" RTBF.

Ecouter la chronique du jour sur le blog de "Matin première".

Ces Indiens, une trentaine, dormaient la semaine dernière sur les pelouses du parc de Forest. Ils ont été recueillis par une association juive. Nous ne sommes qu’à Toussaint et c’est déjà Noël. Et à bien y regarder, peut-être traîne-t-il également quelques chiffonniers du Caire dans nos parcs et dans nos squares. Ah, nos chères petites sœurs des pauvres, Teresa ou Emmanuelle, ce que nous aimons vous voir faire du bien aux autres quand ils sont chez les autres, n’est-ce pas… Et n’est-ce pas Gandhi, pour rester chez les Indiens, qui avait répondu, lorsqu’on lui avait posé la question « Que pensez-vous de la civilisation occidentale » : « Hé bien, je crois que ce serait une excellente idée ».
Notre civilisation occidentale comporte dans l’arsenal de son droit la possibilité du référé. Ces jours-ci, on use du mot et de la chose comme jamais. Fortis, référé, clandestins, référé. Selon que l’Etat aille trop vite, parce que l’Etat est trop lent. On réfère. C’est-à-dire que l’on veut l’urgence pour garantir la durée.
Conjurer la conjoncture. Voilà à quoi nous sommes rendus, entre Toussaint et le vote des Américains. Hier, un tremblement de terre s’est produit en Alaska. Par miracle, c’était un vrai : 6,1 sur l’échelle de Richter. Pas de dégâts, pas de blessés. Et cette question pour finir : ils ont des Indiens, en Alaska ? Allez, belle journée et puis aussi bonne chance.