Lautresite, le jour, les billets du mois d'octobre 2008
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 7h15 tous les matins sur "Matin première" RTBF.

Ecouter la chronique du jour sur le blog de "Matin première".

Ce fabuliste délicat s’appelle Yves Bernard, il a été pendant douze ans directeur des renseignements Généraux, les fameux RG, vous savez… Il est aujourd’hui en disgrâce complète et voit se retourner contre lui ceux dont il notait consciencieusement les noms dans ses carnets à spirale. Et l’on souffle de savoir que ce service ait bénéficié des années durant des compétences d’un homme bien plus sérieux que, je ne sais pas moi, un président de conseil d’administration d’un groupe bancaire…
Nous ici, tandis que le gouvernement discute ces jours-ci du traitement des données à caractère personnel, petit frère belge du fichier Edvige, on apprend, je lisais ça dans le Soir récemment, qu’elles sont bien utiles, ces fiches, pour qui voudrait, dans la police, ennuyer son ex épouse, sa belle-mère, draguer une jolie fille croisée dans un contrôle ou s’amuser des ressources de tel ou tel élu du peuple.
Aussi bien, je vous le dis tout net, je veux bien livrer tout à mon propos : mes données physiques, mes particularités financières, la composition de mon ménage, mes habitudes de consommation, l’état de ma santé psychique, mes opinions politiques, mon origine ethnique, mes préférences sexuelles, tout. Je veux bien qu’on ausculte mes mails et qu’on écoute mes conversations téléphoniques. Je veux bien donner tout ce que ce traitement des données personnelles voudrait savoir sur moi.
Je n’y mets qu’une condition. Que je puisse recueillir des informations sur le type qui en récolte sur moi. Des fois qu’il aurait un carnet à spirales. Allez, belle journée et puis aussi bonne chance.