Lautresite, le jour, les billets du mois d'octobre 2008
   


 
 

:


En ce jour du vendredi 3 octobre 2008,
Hier, voyez-vous, Pascal, j’ai utilisé ma journée à me demander beaucoup. Oui, hier, je me suis beaucoup demandé. Vous n’y comprenez rien ? Vous l’allez comprendre.
On a passé un peu de temps mercredi dernier à filer la métaphore entre les prions de la vache folle et les subprimes de la crise financière, et je me suis demandé si l’on ne pourrait en faire tout autant avec la mélamime du lait chinois. Et qu’après tout, — prion, subprime ou mélamime—, on avait aussi appris récemment qu’il y avait depuis des années du plutonium dans les cigarettes. Et puis Lance Armstrong lui-même n’a-t-il pas décidé de décrocher sa bicyclette, lui dont on ne sait pas exactement s’il roulait à vélo ou à l’EPO ?
De plus en plus de gens dissimulent et disséminent ainsi des produits, des chiffres, des résultats, et je me suis demandé, pour juger de la validité d’un produit, d’un chiffre, d’un résultat, de quelle balance il nous faudrait user : celle de l’apothicaire ou celle du magistrat.
Ensuite, je me suis demandé ce que pouvaient bien signifier ces informations comme quoi les petites entreprises souffraient déjà du manque de crédit que ne leur faisaient plus les banques et que les faillites allaient s’accélérer dans les PME… (...)