Lautresite, le jour, les billets du mois de septembre 2008
   


 
 

:

En ce jour du jeudi 25 septembre 2008, Je suppose qu'il a dû pousser un ouf de soulagement, votre invité d'hier, Serge, quand vous lui avez dit « Merci Bernard Devos d'avoir participé à Questions publiques ». Quelle bronca, vraiment ! Il est évidemment toujours difficile, ardu, impossible, d'assumer une parole dès lors qu'un événement dramatique, oh combien, vient percuter notre matin. Tout paraît légitime. Et toutes les histoires sont l'histoire.
Il avait pourtant dit quelque chose de très beau, je trouve, le délégué aux droits de l'enfant. Il avait dit cela, qu'il fallait « tenir sa place ». Qu'un enfant est un enfant, un adolescent un adolescent, un parent un parent, un professeur un professeur, etc, … Et que la confusion des rôles forme des identités qui peuvent être, on le sait, meurtrières.
Tenir sa place ? Respecter les règles du code de la route est devenu le dernier exercice rebelle. Tenir sa place ? Saluer quelqu'un en rue relève de la dernière grossièreté. Tenir sa place ? Mais Sophie Brems nous apprenait hier qu'en Italie, on allait avoir recours à l'ADN pour retrouver les propriétaires des crottes que laissent les chiens sur les trottoirs. Vous allez me dire, quel rapport ? Mais justement, tous les rapports. Tous les rapports à l'autre. (...)