Lautresite, le jour, les billets du mois de septembre 2008
   


 
 

Ces chroniques sont diffusées à 7h15 tous les matins sur "Matin première" RTBF.

Ecouter la chronique du jour sur le blog de "Matin première".

Vous allez me dire, tandis qu'on va désormais abriter ces familles et ces enfants dans d'anciens logements d'anciens gendarmes - des logements de gendarmes ! L'Etat n'en peut rien : il faut toujours qu'il bégaie, il est mimétique, il retire les barbelés, mais il laisse le képi ; il pense pragmatiquement, il compte en mètres carrés et donc, hop, des logements de gendarmes - tandis tout cela donc, nous n'arrivons même plus à compter les jours de grèves de la faim ici ou là et chacun s'en va dépité : la stratégie du pire est en route et la route, on le sait bien, n'est pas bien longue. De sorte que la mauvaise nouvelle est sans doute imminente.
Dernièrement, médecins et avocats, notamment, ont fait part de leur lassitude - encore - à devoir juguler un phénomène pour lequel on dirait bien qu'ici ou là, grévistes ou Etat, font valoir le même entêtement. On ne cédera pas. Sur ce point au moins, chacun semble d'accord.
Le pire n'est jamais sûr sans doute, mais sa stratégie est douteuse. Lorsque l'on pense que le pire est vivable, il n'est même plus question de bonnes ou de mauvaises nouvelles. Il n'y a d'ailleurs plus de nouvelles du tout. Il ne reste que le rapport de force. Et un rapport de force, ça ne se raconte pas. Ça s'évalue. Puis comme toujours, l'histoire appartient au vainqueur. Allez, belle journée et puis aussi bonne chance.