Lautresite, le jour, les billets du mois de septembre 2008
   


 
 

:


En ce jour du mardi 9 septembre 2008,
Ce jour-là, le chroniqueur sortit de chez lui avec, en tête, une de ces métaphores animalières que l’on nous raconte afin de nous enseigner le monde et ses changements.
Vous connaissez la vieille blague du type qui saute du 35ème étage et qui dit en passant devant le 20ème : jusque là, tout va bien. Il se passe exactement la même chose dans l’histoire de la grenouille ébouillantée, car voilà : on nous dit que si vous plongez une grenouille dans de l’eau bouillante, elle s’en apercevra évidemment tout de suite et tentera désespérément d’échapper à son destin. Mais si maintenant, vous la déposez dans une casserole d’eau tiède, elle s’y sentira tellement bien qu’elle se doutera à peine que vous avez monté le feu jusqu’à l’ébullition.
On nous raconte cela pour nous expliquer à quel point nous autres du genre humain sommes comme les batraciens, nous nous acclimatons — le mot est joli, s’acclimater : s’habituer à un nouveau climat — ou si vous voulez, nous nous accommodons de ces choses qui, hier, nous auraient fait frémir à coup sûr. (...)