Lautresite, le jour, les billets du mois de septembre 2008
   


 
 

Ces chroniques sont diffusées à 7h15 tous les matins sur "Matin première" RTBF.

Ecouter la chronique du jour sur le blog de "Matin première".

Lien vers le site "non à Edwige"

De sorte que chacun des invités que nous recevons ici serait automatiquement versé à ce fichier puisqu’il s’agit là d’une chose préventive : il ne faut avoir commis aucun délit pour y figurer, il suffit simplement d’être connu. Et seront connus aussi et par la même occasion les orientations sexuelles, l’origine ethnique et les soucis de santé des fichés.
Edvige s’intéressera également à toute personne âgée de 13 ans et plus ou à tout groupement « susceptible, je cite encore, de porter atteinte à l’ordre public », il y a beaucoup, on en conviendra, dans ce « susceptible ».
On dirait bien que l’Etat, constatant que les criminels figurent déjà au casier judiciaire, se demande bien quoi faire des honnêtes gens. Que se passe-t-il donc avec les fichiers dans notre Europe des 27 ? Récemment, c’était l’Italie qui a commencé à mettre ses Roms en fiches, juste avant c’était la Suède qui décidait de surveiller l’ensemble du trafic internet, des mails, des sms et des appels téléphoniques du pays, maintenant c’est la France et de temps en temps on bénit le ciel d’avoir un gouvernement balbutiant qui, pour ne pas délivrer de papiers, n’établit pas, au moins, de nouveaux fichiers.
Le fichage qui suivra Edvige a déjà un nom, il s’appellera Cristina. Un autre acronyme qui cache une collecte de données plus obscure encore, classée secret défense.
Les tempêtes qui suivront Hanna, aussi, ont déjà un nom. Elles s’appelleront Ike et Joséphine.
Ah, Pascal, c’est bien de savoir ce qui nous attend. Allez, belle journée et puis aussi bonne chance.