Lautresite, le jour, les billets du mois de septembre 2008
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 7h15 tous les matins sur "Matin première" RTBF.

Ecouter la chronique du jour sur le blog de "Matin première".

C’est curieux mais, deux jours avant que l’on expulse ce jeune garçon, j’avais entendu sur cette même antenne un communiqué d’Agoria, vous savez bien la fédération de l’industrie technologique, comme quoi il manquait 3000 ingénieurs en Wallonie, c’était urgent, au point qu’Agoria avait lancé un avis de tempête général sur l’enseignement technique en Wallonie et à Bruxelles.
Mais, nous sommes comme cela, nous dans mon pays de bonne humeur, on ne veut pas des gens qui fréquentent déjà notre enseignement et pour lesquels nous avons investi. Les étrangers, on aime mieux aller les chercher à l’étranger. On préfère des gens qui ne nous connaissent pas. Comme ça, au moins, l’effet de surprise est total. Si Rothman change d’orientation et qu’il choisit de faire en Equateur des études de médecine, peut-être qu’on le retrouvera un jour à faire des gardes à Saint-Pierre, allez savoir.
Il paraît qu’il pourrait revenir bientôt en Belgique si le consulat à Quito lui accorde un visa d’étudiant. Au prix où est le Co2 aujourd’hui, je vous le demande, pourquoi faudrait-il voir l’Equateur et puis revenir ?
Et c’est là qu’on s’aperçoit qu’Equateur provient d’un vieux mot latin qui veut dire « rendre égal ». Equateur, c’est comme dans équité, équilibre ou équanimité, tous ces mots qui disent l’esprit de justice et la bienveillance. Je me demande quel est le nom du pays qui signifie « rendre normal ». J’irais bien y poursuivre mes études. Allez, belle journée et puis aussi bonne chance.