Lautresite, le jour, les billets du mois de juin 2008
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 7h15 tous les matins sur "Matin première" RTBF.

Ecouter la chronique du jour sur le blog de "Matin première".

Incompétente, l'administration de la reconstruction dirigée par Jay Garner puis Paul Bremer ? Certainement. Mais par-dessus tout radicalement idéologique. La loyauté républicaine a été systématiquement préférée à la compétence. Vous n'avez aucune sorte de qualification pour je ne sais pas moi, privatiser les entreprises ou réformer le système hospitalier, mais vous avez participé au recomptage des voix en Floride lors des élections présidentielles ? Vous êtes donc l'homme de la situation.
Vous ne croyez pas que cela s'est passé comme cela ? Lisez Chandrasekaran. C'est mille fois pire. Ça me rappelle le rasoir de Hanlon, cette théorie que l'on pourrait décrire comme suit : « Si vous pensez que quelque chose est dû à la malignité, essayez plutôt la bêtise ». Le cinéma s'est emparé de ce livre et un film verra bientôt le jour. On ne sait pas, mais l'on se dit qu'il s'agira là sans doute d'un Mash n° 2.
Hier, à Bagdad, un attentat a frappé la mairie de Sadr City, en plein quartier chiite donc. On procédait à l'élection de nouveaux membres du conseil municipal lorsque la bombe a explosé. Il y a eu dix morts donc quatre Américains. Le porte-parole du ministère irakien de la Défense a précisé qu'à son avis, c'était le conseil communal qui était visé. Il a ajouté : « Les Américains étaient juste là par hasard ». C'est d'habitude ce que l'on dit des victimes innocentes. On dit : les enfants étaient juste là par hasard. Ou bien les vieillards, ou bien les femmes ou bien les civils. Il y a quelque chose de terrible dans ce « Les Américains étaient juste là par hasard ». Allez, belle journée et puis aussi bonne chance.

« Dans la zone verte », sous-titré « Les Américains à Bagdad » a paru aux éditions de l'Olivier.