Lautresite, le jour, les billets du mois de juin 2008
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 7h15 tous les matins sur "Matin première" RTBF.

Ecouter la chronique du jour sur le blog de "Matin première".

Car tout le monde peut faire partie de la tribu des sans rien. Voyez plutôt : « Des personnes âgées qui se laissent tomber, des suicidés laissant des orphelins ou des parents désespérés, des chômeurs, des Rmistes, des intérimaires, ou encore des malades, des handicapés, des travailleurs précaires, à temps partiel, des intermittents du spectacle, des étudiants », voilà comment se décrivent ces gens qui jusqu’au 25 juin, demain ils seront à Lille et hier à Strasbourg, ont entrepris de parcourir l’Hexagone pour demander à l’Etat et à l’Europe d’organiser une table ronde autour de laquelle, pourquoi pas, ils aimeraient bien aussi manger un peu.
C’est donc ça, cette tribu européenne en marche : des suicidés de la société, des chemineaux, des traîne-misère, des claquedents. Aujourd’hui, on les appelle des « travailleurs pauvres ». Hier, on disait plus simplement « des gueux ».
La mobilité vue du haut du pavois, c’est celle dont parle la commissaire européenne Viviane Reding. Elle se demande pourquoi l’on ne payerait pas non plus les appels entrants sur nos GSM, ces objets nomades qu’on appelle des « mobiles ». Les Irlandais viennent de dire non, des médecins tirent la sonnette d’alarme sur la dangerosité des portables, des gens marchent pour le pouvoir d’achat, mais elle, elle sait reconnaître les vraies questions et les poser en temps utile. Pensez un peu : payer pour recevoir quand on n’est même plus payé pour avoir donné.
Et c’est là que l’on comprend. C’est là que l’on comprend pourquoi en Europe, il y a des gens qui marchent parce que l’Europe ne marche pas. Allez, belle journée et puis aussi bonne chance.