Lautresite, le jour, les billets du mois de juin 2008
   


 
 

:


En ce jour du mardi 10 juin 2008,
Avec le sentiment, Sophie qu’on aime bien nous raconter des histoires. Notre confrère Marc Metdepennigen le notait fort opportunément hier, dans le Soir : il s’est passé ce week-end à Lebbeke, Flandre orientale, un événement inquiétant. Oh, deux fois rien, une réunion, dans une salle des fêtes, qui rassemblait des militants de Blood and Honour. Blood and Honour, vous savez bien, ce mouvement auquel appartenaient les militaires inculpés en septembre 2006 les militaires de Bourg-Léopold et à laquelle se référait Hans Van Themsche. C’est une association d’extrême droite, on veut dire néo-nazie. On la soupçonne de menées terroristes. Des députés veulent la faire interdire. Un journaliste allemand infiltré disait, il y a quelques mois, que dans ces meetings, on avait souvent la main levée, qu’il y était question de la race juive à détruire et de sang impur à verser, le tout sur des rythmes de musique « oï », un truc skin, un machin pas seulement inaudible mais aussi inécoutable.
Et notre confrère de signaler que si la police s’était déplacée au meeting de Blood and Honour, c’était juste pour vérifier que les normes légales de bruit n’étaient pas dépassées. Ces derniers mois, pas mal de réunions du même type ont eu lieu en terres flamandes. (...)