Lautresite, le jour, les billets du mois de juin 2008
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 7h15 tous les matins sur "Matin première" RTBF.

Ecouter la chronique du jour sur le blog de "Matin première".

Du sud de la France où il a migré et d’où il commente son récent jugement, Daniel Féret fait savoir qu’il a « été condamné parce qu’il revendique une priorité pour les Belges dans l’accès au travail et à la propriété ». Mais non, monsieur l’ex-président à vie, on ne condamne pas pour des trucs pareils. On ne vote juste pas pour vous, c’est tout.
L’autre, mon deuxième, c’est Robert Mugabe, le président du Zimbabwe. Pas à vie, mais il aimerait bien. A 87 ans, on le voit peut-être plus précisément président à mort. Depuis 1987, il est là, au pouvoir. 21 ans… Des dernières élections que nous avons tous suivies, nous n’avons toujours pas eu communication des résultats définitifs, on n’a pas dit officiels. L’inflation, dans ce pays, dépasse, écoutez bien c’est compliqué et absurde à dire, les 150.000%.
C’est un pays au bord de la guerre civile, où les opposants sont torturés, où il existe des camps de détention, où la population est affamée. Cette population affamée fuit souvent en Afrique du sud où on la brûle : vous l’avez vu à la télévision, vous le reverrez encore. Mais Robert Mugabe, lui, est à Rome, au sommet de la FAO, sur l’alimentation, dont il est, on l’a compris, un grand spécialiste. On ne l’attendait pas, mais il est là. Ça tombe bien, cet homme est interdit de séjour dans l'Union européenne pour ses atteintes aux droits de l'homme. La police du président du Conseil Berlusconi qui expulse les étrangers à tour de bras ces temps-ci tient là une occasion en or d’augmenter son chiffre. Allez, belle journée et puis aussi bonne chance.