Lautresite, le jour, les billets du mois de mai 2008
   


 
 

:

En ce jour du mardi 20 mai 2008, On évoquait hier toutes ces choses qui brûlent et il en est d’autres encore et ce sont parfois des livres. On en a déjà parlé ici de comment et pourquoi l’on brûle des romans, des encyclopédies ou des abécédaires et précisément, j’étais samedi dans la jolie commune de Havelange pour la réouverture de cette bibliothèque municipale incendiée un soir de Noël 2007, je l’avais évoqué ici même et il n’est pas inutile, croyez-moi, de se déplacer de temps en temps pour voir vraiment de quoi on parle.
Et donc, alors que le fonds de livres carbonisés a été remplacé, que d’autres, par centaines, ont été gommés pour effacer les traces de suie…
Et donc, alors que cette bibliothèque nichée dans une magnifique ferme en carré comme ils en font en Condroz ressemble désormais à un havre où l’on aimerait aller réfugier son imaginaire et abreuver son savoir…
Et donc, alors que nous nous dirigions guilleret vers cette bonne nouvelle : une bibliothèque qui rouvrait, voilà que l’on apprit que quelques jours plus tôt, ce qu’on appelle un espace citoyen, vous savez bien ces ordinateurs mis à disposition du public, ces cyber cafés collectifs, ces connections à Internet gratuites, cet endroit censé donc réduire la fracture numérique, eh bien voilà que l’on apprit donc que cela aussi avait été attaqué, saccagé, mis à sac. (...)