Lautresite, le jour, les billets du mois de mai 2008
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 7h15 tous les matins sur "Matin première" RTBF.

Ecouter la chronique du jour sur le blog de "Matin première".

Entre les ordures et les déchets humains, il semble en tout cas qu'on ait rien confondu. Au feu, tout au feu. Et les Roms de Naples prendront bientôt une route qui ne les ramènera ni arrière ni ne les mènera en avant. Et les Roms de Rome non plus ne seront plus dans Rome. Car ici, tout va ensemble, les gens et le gouvernement. Et l'on se dit à part soi que s'il a fallu voter pour légitimer cela, hé bien, l'on pense que ce qui sort des urnes a quelquefois un goût de cendres.
Ces jours-ci, ce dernier week-end, il y avait pas loin de Charleroi le festival Django. Django pour Django Reinhardt, le plus grand guitariste de jazz manouche qui ait jamais existé et qui est réputé être belge parce que né là, à Liberchies. Le campement s'était établi là pour l'hiver et il aura suffi d'un tour de roue pour que la roulotte familiale, sans presque qu'on s'en aperçoive, franchisse une frontière. Nous étions en 1910 et la frontière était triple. Elle séparait les communes, alors non fusionnées, de Liberchies, Thiméon et Luttre. Un terrain était réservé aux gens du voyage à l'intersection de ces trois entités, on ne pouvait y séjourner que quelques jours. Si bien qu'il suffisait de pousser de temps à autre les véhicules et de passer d'une commune à l'autre pour franchir l'hiver en toute tranquillité. Ah, heureux temps où les communes n'étaient pas fusionnées et où l'on n'avait pas encore inventé le tri sélectif. Allez, belle journée et puis aussi bonne chance.