Lautresite, le jour, les billets du mois de mai 2008
   


 
 

:



En ce jour du jeudi 15
mai 2008, C’est devenu un rituel, Serge, chaque fois que je parle dans cette chronique de parachutes dorés, je me fais descendre en torche. Pourtant vous savez bien que je ne suis pas du genre à faire le grand saut tout seul et donc, les autres fois, j’avais appelé à mes côtés le président Sarkozy, Laurence Parisot du Medef ou le gouvernement néerlandais par exemple. Mais, rien n’y faisait. Alors cette fois, pour parler de ces parachutes dorés, je me suis muni du bouclier rutilant de l’Union européenne et de ses ministres des Finances. Ils sont 27. Et nous sommes donc 28 à cosigner cette chronique.
"Nous pensons que les dérapages excessifs sur les salaires que nous avons pu observer dans plusieurs pays sont proprement scandaleux » a en effet déclaré avant-hier Jean-Claude Juncker, Luxembourgeois tout de même, et président de l’Eurogroupe, un organe de concertation économique créé au sein de l’Union. "Nous courons le risque de ne plus être compris par nos concitoyens si nous leur adressons, d'un côté, des appels incessants à la modération salariale" et que, de l'autre, les chefs d'entreprise font l'inverse, a ajouté mon ami Jean-Claude. (...)