Lautresite, le jour, les billets du mois de mai 2008
   


 
 

:



En ce jour du jeudi 8
mai 2008, Ce sont trois petites nouvelles cachées dans la colonne de gauche d’un journal. La première nous apprend que trois cadavres de bébés ont été découverts dans un congélateur, dans la cave d’une maison à Wenden, dans l’ouest de l’Allemagne.
La deuxième nous informe de ce que 84 immigrants clandestins originaires d’Amérique centrale et d’Equateur ont été arrêtés alors qu’ils traversaient le Mexique dissimulés à l’intérieur d’un camion.
La troisième nous donne des nouvelles de Josef Fritzl, cet Autrichien qui séquestra et abusa de sa fille durant vingt-quatre ans à Amstetten.
Ce sont trois petites nouvelles dans la colonne de gauche d’un journal et elles nous disent beaucoup de ce qui se cache et de ce qui est caché dans nos sociétés. Tenez, pas plus tard qu’avant-hier, il y avait aussi cette séquestration rocambolesque de Deux-Acren, où le séquestré ainsi qu’on l’a compris a fini détenu, passant du garage à la cellule, inaugurant ainsi une sorte de privatisation de l’enfermement car c’est vrai à la fin, où peut-on être mieux qu’au sein de sa famille, Grétry le disait déjà, et voilà qu’on se souvient avoir vu un débat télévisé dimanche midi sur cette question même, le manque de places en prison. Il y a des gens qui y répondent à leur façon. (...)