Lautresite, le jour, les billets du mois de mai 2008
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 7h15 tous les matins sur "Matin première" RTBF.

Ecouter la chronique du jour sur le blog de "Matin première".

En quoi l’on voit qu’en matière d’humour, la femme reste l’avenir de l’homme politique.
Et puis d’ailleurs, pour en rajouter, il y a Nicolas Sarkozy, empêtré dans le couple franco-allemand et prochain président de l’Union européenne, qui s’échine à appeler le mari d’Angela Merkel Monsieur Merkel quand il se nomme Sauer et qui dit très élégamment qu’Angela et lui forment un couple fort harmonieux et que d’ailleurs : « En douze mois, nous nous sommes vus douze fois et compte tenu de son emploi du temps, je suis prêt, Monsieur Merkel, à comparer nos agendas ».
Mais tout de même, c’est encore à George Bush que revient la palme, lui qui évoquant sa prochaine retraite, a eu ces quelques fortes phrases : « Je ne suis pas sûr de savoir ce que je vais faire après. Après son mandat, le vice-président Al Gore a gagné un Oscar et un Prix Nobel. Qui sait, moi je vais peut-être aussi gagner un prix, à la loterie par exemple ». Bingo ! On se trompe peut-être, mais on salue la sortie de l’artiste en lui indiquant toutefois qu’à la loterie, il a déjà gagné.
Voilà comment nous sommes ! Nous avons six crises majeures qui nous arrivent simultanément — les crises boursière, spéculative, financière, alimentaire, énergétique et écologique — et nous élisons une troupe de comiques, je n’ai pas dit des comiques troupiers.
N’ayons crainte toutefois d’avoir choisi le comique politique pour aller gaiement au suicide collectif car chacun sait que l’humour est un couteau sans lame dont il manque le manche. Et ça, je vous l’assure, c’est aussi compliqué à manier que la peinture à l’huile. C’est bien plus difficile mais c’est bien plus beau que la peinture à l’eau. Allez belle journée et puis aussi bonne chance.