Lautresite, le jour, les billets du mois de avril 2008
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 7h15 tous les matins sur "Matin première" RTBF.

Ecouter la chronique du jour sur le blog de "Matin première".

J’ai une autre question pour vous Serge : les enfants dans le ventre de leur mère, ils ont bien moins de 30 ans, non ? Je me demande s’il y a pensé, Howard Stapleton, cet ingénieur gallois, inventeur du Mosquito et qui a quatre enfants sur qui il teste ses inventions.
Je vous dis cela, Serge, parce que cette méthode est appelée « méthode répulsive ». Et que nous voyons dans nos villes, dans nos campagnes demain, gagner la répulsion et ses méthodes.
Il y a quelques mois, je vous parlais ici même de ce produit qu‘un maire français s’était procuré pour en asperger les endroits où se réunissaient les clochards de sa ville. Ce répulsif, frère du Mosquito, s’appelle le Malodor. Vous imaginez, hein, Serge, Mosquito et Malodor sont dans un bateau… Enfin, je veux dire que ce mot de répulsion est désormais inscrit au vocabulaire urbain. Il a aussi sa version mobilière, vous savez bien, ces bancs sur lesquels il est désormais impossible de s’allonger. Et qui, je vous le demande, va dormir sur un banc ? Le design aussi a son catalogue répulsif. Le banc anti sdf est en vente libre, il ne fait pas de vagues. Peu de bruit, si on ose.
En France, le Mosquito a changé de nom. Il s’appelle le Beethoven. Beethoven, la surdité, je suppose que vous me suivez. Etre chassé par Beethoven, voilà l’idée.
Et c’est là que l’on bénit le type qui a retrouvé, il y a quelques jours, une partition inédite de Jean-Sébastien Bach à Halle en Allemagne. C’est une composition pour orgue. Elle ne fera pas de mal à personne. Ah, cher Paul Verlaine : « De la musique avant toute chose ». Allez belle journée et puis aussi bonne chance.