Lautresite, le jour, les billets du mois de avril 2008
   


 
 

:


En ce jour du jeudi 10 avril 2008,
Le ministère chinois des Affaires étrangères nous prie de diffuser l’avis suivant : « les allégations de certains médias étrangers concernant la prétendue extinction forcée de la Flamme olympique au cours du relais à Paris ne sont pas conformes à la réalité ». Voilà, c’est dit. L’image n’était pas l’image, David n’était pas Douillet et les gardes rouges étaient blancbleu. Et d’ailleurs, je vous le demande, une image qui n’est pas vue par un tiers de l’humanité est-elle vraiment une image ? Et puis, ne vous ai-je pas dit mille fois de vous méfier de ce que vous écoutez à la télévision et de ce que vous voyez à la radio ?
En fait, que la flamme n’ait finalement jamais été éteinte est plutôt une bonne nouvelle car, comme le disait l’ex secrétaire d’Etat américain Donald Rumsfeld lors d’une de ses points presse, il y a quelques années : « Les informations annonçant que quelque chose n’a pas eu lieu m’intéressent toujours pour la bonne raison que, comme vous le savez, ce sont des nouvelles connues ; il y a des choses que nous savons que nous savons. Nous savons aussi qu’il y a des choses inconnues ; ce qui revient à dire que nous savons qu’il y a certaines choses dont nous ne savons rien. Mais il existe aussi des nouvelles inexistantes que nous ne connaissons pas — ce sont celles dont nous ignorons si nous les connaissons ». (...)