Lautresite, le jour, les billets du mois de février 2008
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 7h15 tous les matins sur "Matin première" RTBF.

Ecouter la chronique du jour sur le blog de "Matin première".



Mais bon, ça, c’est du mauvais esprit, on est lundi, voyez-vous, et s’agissant des vols de nuit, on sait maintenant qui a tué Saint-Exupéry.
On est lundi et avouez qu’il serait tentant d’établir un parallèle entre la semaine sainte qui commence pour les catholiques et le chemin de croix qui se termine pour les électeurs. On voit sur nos écrans de télévision, on voit sur les pages de nos quotidiens, s’afficher ce décompte. Aujourd’hui, on est J-3. Jeudi prochain qui est jeudi saint, Yves Leterme devrait devenir Premier ministre. On dit devrait, parce qu’en toutes choses, le conditionnel est de rigueur, nous avons appris à nos dépens récemment que même le passé n’était pas sûr.
Le jeudi saint, c’est le jour de la dernière Cène, le dernier repas en commun, c’est là que le Christ donne ses instructions aux apôtres, qu’il distribue les tâches et les rôles, que se dévoile le programme eucharistique et c’est là, évidemment, que se prépare la trahison de Judas.
J’ai déjà eu l’occasion de vous dire qu’à mon sens, il n’y aurait pas eu de Jésus sans Judas. C’est lui qui, en trahissant, a assuré l’avenir. Normal, Judas était un trésorier. Dans toutes les associations humaines, c’est le trésorier qui assume la pérennité. Et on se demande, à lire ses dernières interviews dans la presse, s’il n’aurait pas été utile, à cette aune, que Bart de Wever intègre le gouvernement et revendique le poste de ministre du Budget. « La Belgique n’existe plus » disait-il samedi à La Libre Belgique. Sous cette acception, c’est une bonne, c’est une excellente nouvelle. Allez, belle journée et puis aussi bonne chance.