Le questionnaire de Milton Glaser.

1. Accepteriez-vous de concevoir un paquet de céréales de manière à ce qu’il paraisse plus grand sur le présentoir qu’il n’est en réalité ? (13 oui sur 19)

2. Accepteriez-vous de concevoir une bande-annonce ou une publicité pour un film très ennuyeux de façon à le faire paraître drôle et léger ? (6 oui. Quand Milton Glaser ajoute « sachant que vous risquez de perdre votre emploi » : 15 oui)

3. Accepteriez-vous de concevoir des armoiries pour un nouveau vignoble de manière à suggérer que celui-ci existe depuis fort longtemps ? (17 oui)

4. Accepteriez-vous de concevoir la couverture d’un livre dont le contenu sexuel vous répugnerait ? (9 oui)

5. Accepteriez-vous de concevoir la campagne publicitaire d’une entreprise connue pour sa politique d’embauche discriminatoire à l’égard des minorités ? (aucun oui)

6. Accepteriez-vous de concevoir un emballage pour un produit alimentaire destiné aux enfants qui aurait une faible valeur nutritionnelle et un taux élevé en sucre ? (14 oui)

7. Accepteriez-vous de concevoir une ligne de tee-shirts pour un fabricant qui emploierait des enfants ? (1 oui et 5 après qu’un étudiant a crié Enfin, si c’est Nike…)

8. Accepteriez-vous de concevoir la promotion d’un produit amaigrissant dont vous sauriez qu’il est inefficace ? (11 oui)

9. Accepteriez-vous de concevoir une publicité pour un homme politique dont vous penseriez que les propositions, une fois élu, seraient dangereuses pour la population ? (1 oui)

10. Accepteriez-vous de concevoir une brochure pour un 4x4 qui se révélerait dangereux pour ses usagers et qui aurait causé la mort de 150 personnes ? (4 oui)

11. Accepteriez-vous de concevoir une publicité pour un produit dont l’usage continu pourrait provoquer la mort de son utilisateur ? (au début personne ne réagit. La classe est perplexe ? Glaser ajoute : « la cigarette, par exemple » : 7 oui)

Source Le Monde 2, n°209, 16 février 2008