Lautresite, le jour, les billets du mois de février 2008
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 7h15 tous les matins sur "Matin première" RTBF.

Ecouter la chronique du jour sur le blog de "Matin première".


Voir

Le blog de Jean-Emile Andreux 

Le blog du Centre communautaire laïc juif
C’est l’histoire de la petite Misha, qui, à 8 ans, entreprit un long voyage de Belgique en Ukraine pour retrouver ses parents déportés. Dans ce périple de trois années, elle croisa des meutes de loups qui l’adoptèrent, tua un soldat allemand qui tentait de la violer, mangea des vers de terre, éventra des lapins avec ses dents et, dit comme cela, comme je le dis, vous souriez sans doute. Vous vous dites que ce n’est pas très crédible. Et pourtant le livre a été vendu à plusieurs millions d’exemplaires dans le monde et le film commence seulement sa carrière…
Aujourd’hui, des historiens commencent à aligner des faits, des arguments et des documents, qui jettent plus qu’un trouble sur cette histoire que son auteur n’a jamais qualifiée de fiction mais qu’elle a toujours donnée pour vraie.
Imaginons une seconde qu’ils aient raison. Nous devrions alors nous expliquer pourquoi pas un cil n’a bougé, pas un œil ne s’est allumé, pas une oreille ne s’est dressée alors que l’on entendait raconter l’histoire sans doute la plus étonnante qu’il nous ait été donné d’écouter. Nous devrions alors nous rendre compte que notre acceptation des choses aberrantes est inépuisable car, à la fin, que fut-il préférer : la faculté de résiliance ou la faculté du doute ? Ce serait terrible par ces temps où nos mémoires sont sollicitées comme jamais de les voir abusées aussi parce que simplement des histoires seraient belles.
Ce matin, on se sent très proche de Saint-Thomas et voudrait tout passer au crible du scepticisme. Tout ? Vous allez me dire : même ce que vous nous racontez ? J’ai dit : tout. Allez belle journée et puis aussi bonne chance.