Lautresite, le jour, les billets du mois de février 2008
   


 
 

:

En ce jour du mercredi 13 février 2008,
Vous vous souvenez des parachutes dorés et de comment on les avait vu descendre dans le ciel de l’information il y a quelque temps ? On n’en parlait plus, des parachutes dorés, on les pensait repliés, rangés, remisés, repassés, ficelés. Un président s’en était même emparé pour en signaler l’indécence, ça avait l’air classé cette affaire-là. N’avait-on pas entendu que, par-dessus tout, il s’agissait de « moraliser » ?
Hé bien, chères auditrices postmodernes et chers auditeurs contemporains, il nous faudra apprendre que sur le métier toujours il nous faudra remettre notre ouvrage parce que voilà, le journal économique La Tribune publie les chiffres de rémunération des principaux patrons français, ceux dont les entreprises sont cotées au Cac 40, et alors, en 2007, pour plus de trois-quarts d’entre eux, elles ont augmenté de 40%, ces rémunérations.
« Le chiffre fait rêver en ces temps de débats sur le pouvoir d'achat » dit La Tribune qui parle aussi « de chiffres explosifs » qui propulsent les rémunérations des patrons français à des niveaux jamais atteints. Mais enfin, bref, continue le quotidien, les PDG des plus importants groupes du CAC 40 ont reçu en 2007 chacun 6,175 millions d'euros de rémunération totale (salaire de base + bonus + stock options et actions gratuites valorisés) en valeur médiane. (...)