Lautresite, le jour, les billets du mois de janvier 2008
   


 
 

:


En ce jour du lundi 28 janvier 2008,
Peut-être que cette chronique va vous paraître un peu décousue, Serge, vous en chercherez la tête et puis la queue et allez-y je vous en prie car il faut vous dire que je vis dans la capitale du mercure, Bruxelles, et quand on dit que le mercure a remonté par chez nous, on ne parle pas de la température, ah ça non, on cause pollution parce que voilà, les taux, ces derniers jours, ont explosé et contre le mercure, on ne fait pas comme pour le CO2, il n’est pas nécessaire de rouler moins vite ou de ne plus rouler du tout, contre le mercure, ben, c’est comme pour les avions : on attend que ça passe.
Vous n’êtes pas sans savoir, c’est-à-dire que vous savez sûrement, que le mercure affecte les facultés mentales. Me voilà donc devant vous, en tant que proche voisin d’une station d’épuration et d’une usine de recyclage suspectées de rejeter dans l’atmosphère des concentrations polluantes et il faut bien vous le dire, ces concentrations, Serge, m’ont déconcentré. Au point de n’avoir pas compris tout de suite comment le fait de pratiquer l’épuration et le recyclage écologiques pouvait mener à plus de pollution. Vous voyez bien, hein, que je ne vais pas bien. (...)