Lautresite, le jour, les billets du mois de janvier 2008
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 7h15 tous les matins sur "Matin première" RTBF.

Ecouter la chronique du jour sur le blog de "Matin première".


Et que tout cela, en bonne logique, devrait amener des gens à trouver un tabouret à la table d’Annapolis, mais sincèrement, vous vous dites que ce coup-là, on vous l’a fait tellement de fois que vous n’y croyez plus.
Vous vous souvenez, par exemple, qu’il se trouvait des gens, lors de la première élection de George Bush pour prétendre que Gore et Bush c’était bonnet blanc et blanc bonnet et d’autres qui, une fois Bush élu, considéraient qu’il s’agissait là d’une excellente chose, que nous allions enfin connaître notre malheur et que ce malheur là nous donnerait l’énergie nécessaire à enfin changer ce monde, parce que, bien entendu, un autre monde était possible, il suffisait de le vouloir et George Bush allait nous y aider. En foi de quoi, nous avons tous été faire un petit tour en Irak et c’est peu dire que ça nous ait remonté le moral.
On doute donc que la stratégie du pire ait jamais été la meilleure, c’est très précisément ce que le 20ème siècle n’a pas arrêté d’enseigner. Alors, on est content tout de même de voir les décisions de la Commission européenne en matière d’environnement. Mais là aussi, on voit revenir le 20e siècle, celui qui crie : ne changez rien, ne bougez pas, seul le malheur est mobilisateur ! Les lobbys industriels et nationaux s’égosillent pour l’instant à hurler ces mises en garde. Et puis, vous vous souvenez avoir lu avant-hier que Renault allait commercialiser, en Israël, la première voiture électrique. Et vous vous dites que si quelqu’un se demandait jamais quoi faire là-bas de l’électricité, ce serait peut-être une bonne idée. Allez, bonne journée et puis aussi bonne chance.