Lautresite, le jour, les billets du mois de janvier 2008
   


 
 

:


En ce jour du vendredi 11 janvier 2008,
On a l’habitude de citer ce proverbe africain : « Quand un vieil homme meurt, c’est une bibliothèque qui brûle », mais que se passe-t-il quand c’est le contraire ? Je veux dire : quand une bibliothèque brûle combien de vieux hommes meurt-il ?
Ça vous aura peut-être échappé, comme à moi, mais il y a beaucoup de bibliothèques qui brûlent ces temps-ci et je ne parle pas par énigme ou par métaphore. Je parle bien de ces bâtiments avec rayonnages, classements, étagères, et dedans et dessus et partout, des livres. Et je vous dis ça parce que je viens de prendre connaissance d’une courte étude de sociologues français, étonnés et inquiets du fait que, dans les banlieues, on s’en prenne de plus en plus aux bibliothèques publiques, qui sont régulièrement incendiées, caillassées, taguées, bref attaquées par leurs destinataires mêmes.
Une vingtaine d’entre elles, par exemple, ont été détruites ou dégradées durant les émeutes des banlieues de novembre 2005 et, par parenthèse, on se demande bien pourquoi à l’époque on a tellement parlé des voitures brûlées et jamais des bouquins consumés… (...)