Lautresite, le jour, les billets du mois de décembre 2007
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 7h15 tous les matins sur "Matin première" RTBF.

Ecouter la chronique du jour sur le blog de "Matin première".


Riverside, c’est un petit peu le petit bruit de l’œuf dur cassé sur le comptoir d’étain. On veut dire que la loi de la pesanteur est dure, certes, mais que c’est la loi. Décidons donc que le 11 décembre sera le jour de Sainte Réalité et penchons-nous sur ces grandes réunions internationales qui tentent, ces jours-ci de faire le tour des migrations. Car voyez-vous, imperceptiblement, les choses évoluent.
Ainsi, l’Europe a-t-elle décidé de tester avec deux pays, le Cap Vert et la Moldavie, une « immigration de circulation ». Que l’on peut définir comme ceci : ceux qui viennent travailler chez nous et retournent chez eux pourront revenir chez nous. On va bientôt apprendre que plus de circulation crée plus de stabilité, ce sera une vraie nouveauté. En vérité, une vieille idée qui fait son chemin parmi les dogmes. Tout le monde le proclame aujourd’hui, les banquiers, les économistes, les organismes internationaux : cette circulation constitue une urgence au moment où le climat va dérégler les relations entre les hommes. C’est le Pnue, le Programme des Nations-Unies pour l’environnement, qui le dit à Bali craignant rien moins qu’« une guerre civile mondiale » si, de nouveau, l’on ne s’arrange pas pour que le cercle reste, autant soit peu, vertueux maintenant que la planète sort de ses gonds.
Alors, espérons qu’une immigration plus une circulation fassent un monde tout rond et un compte tout bon. Vivent les 11 décembre qui sont des jours de rien, mais peut-être bien les anniversaires de demain. Allez, bonne journée et puis aussi bonne chance !