Lautresite, le jour, les billets du mois de novembre 2007
   


 
 

:



En ce jour du mercredi 14 novembre 2007,
On n’entend pas que des bêtises à la radio, hein Serge. Ainsi, hier, ce syndicaliste qui s’exprimait à propos de la fin de la grève de la faim des Afghans de Saint-Josse a dit une chose que j’aurais même pu écrire et qu’en réalité, nous avons tous pensée : qu’en proposant de donner des permis de séjour, même temporaires, à ces grévistes, le gouvernement en affaires courantes avait de fait inventé le premier critère de régularisation des sans-papiers.
Ce n’est pas la première fois que cela se produit et ce ne sera peut-être pas la dernière puisque l’on apprenait que, dans la foulée, d’autres migrants et clandestins avaient décidé sans attendre de cesser de s’alimenter. Car voilà, maintenant on le sait, le droit au séjour dans notre pays passe par la souffrance physique. Pour avoir des papiers, faut pas manger. C’est très simple, en fait, la vie quand on y pense.
Ceux-là, les Afghans, avaient entamé leur grève de la faim 55 jours plus tôt. Ça nous ramène au 19 septembre dernier. Vous imaginez, c’était un temps où Herman van Rompuy était explorateur. Une éternité ! On dirait aujourd’hui !… (...)