Lautresite, le jour, les billets du mois d'octobre 2007
   


 
 

:


En ce jour du vendredi 20 octobre 2007,
Vous vous souvenez peut-être du type qui avait rêvé, il y a quelques années, de constituer une banque de sperme de Prix Nobel afin que l’intelligence continue d’inséminer cette planète… Je vous le dis, ce n’est pas une très bonne idée. Regardez ce qui vient d’arriver à James Watson, Prix Nobel de médecine en 1962, la même année où John Steinbeck obtint le Nobel de littérature. John Steinbeck, vous vous souvenez, « Des Souris et des Hommes ». Hé bien, James Watson voit un peu le monde comme ça : il y a des souris et puis il y a des hommes.
Dans une interview donnée au Sunday Times il y a quelques jours, le docteur Watson a déclaré qu’il était « fondamentalement pessimiste quant à l’avenir de l’Afrique. Toutes nos politiques d’aide sont fondées, disait-il, sur le fait que leur intelligence, il parle des Africains, est la même que la nôtre, alors que tous nos tests disent que ce n’est pas vraiment le cas ». Ajoutant que « beaucoup de gens de couleur sont très talentueux, mais ne leur donnez pas de promotion quand ils n’ont pas fait leurs preuves à un niveau inférieur ». Ce serait déjà beaucoup, ce serait déjà pas mal de la part de n’importe quel Prix Nobel. Ça se corse lorsque l’on sait que James Watson est l’inventeur, avec son collègue Francis Crick, de la fameuse hélice de l’ADN. (...)