Lautresite, le jour, les billets du mois d'octobre 2007
   


 
 

:




En ce jour du jeudi 18 octobre 2007,
C’est un jour où tout flotte et voltige, c’est une arrière-saison d’équinoxe et les feuilles d’automne emportées par le vent tombent en tourbillonnant tandis que sur nos façades bruxelloises, les drapeaux aux trois couleurs flottent en pavoisant. Quoique, en y réfléchissant bien, on en voit de moins en moins, vous ne trouvez pas ? Je parle des drapeaux. Bien sûr, plus le quartier est huppé et plus les fenêtres sont drapées, mais il semble bien qu’il en est quelques-uns d’envolés, arrachés sans doute par les accords nocturnes de l’orange bleue, dissipés par les reports de BHV, repliés par une troublante normalité.
Et puis, c’est vrai, nous avons vu venir à leur place des autocollants sur les voitures et des affiches dans les abribus, toutes choses que les grands vents d’automne n’arrivent pas à décorner. Sur ces affiches, un petit personnage, on dirait une pomme de terre supporter des diables rouges, qui nous dit « I want you for Belgium » et si vous voulez mon avis c’est là qu’on voit que les rattachistes ont encore toutes leurs chances. Mais le moindre intérêt de ce petit personnage n’est-il pas, on vient de le dire, d’attacher ? (...)