Lautresite, le jour, les billets du mois d'octobre 2007
   


 
 

:


En ce jour du mardi 16 octobre 2007,
Rien n'est jamais acquis à l'homme, ni sa force ni sa faiblesse ni son coeur et quand il croit ouvrir ses bras, son ombre est celle d'une croix. Rien n’est jamais acquis à l’homme ni ses médailles ni son maillot et si vous voulez bien, nous allons parler un peu de tout ce qui se perd par dépit et se gagne par défaut.
Ainsi a eu lieu hier à Madrid la remise officielle du maillot jaune à Oscar Pereiro, vainqueur tardif du Tour de France 2006 et on aurait dit une cérémonie expiatoire : à Oscar Pereiro, le cyclisme reconnaissant.
Et puis on ne sait pas si le Comité olympique a prévu aussi quelque séance réparatrice pour permettre aux athlètes escroquées de recevoir les médailles que Marion Jones avait glanées à Sydney en 2000. Mais là, il faudra en prévoir plusieurs, de ce que le président Jacques Rogge appelle des « cérémonies de ré-allocation », car pas moins d’une trentaine de médailles vont changer de cou ! Vous pensez bien, à part les récompenses individuelles, il y a aussi les collectives des relais : ça en fait du monde dans les couloirs…
Et ça en fait un monde qui doit se poser la même question : est-ce que l’on gagne vraiment quand on ne gagne pas vraiment ? On veut dire : qu’est-ce que la victoire sans le geste du vainqueur ? (...)