Lautresite, le jour, les billets du mois d'octobre 2007
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 7h15 tous les matins sur "Matin première" RTBF.

Ecouter la chronique du jour sur le blog de "Matin première".


Comment ?, vous éteignez les lampes quand vous sortez d’une pièce, vous avez appris à ne plus laisser votre télévision en veille, vous avez changé vos ampoules et opté pour la basse consommation, vous aviez globalement l’impression de faire votre boulot de consommateur conscient de ses devoirs et vous pensiez aussi avoir appris que gouverner c’était prévoir mais vous avez compris depuis que manager c’était surseoir et vous commencez à adorer cette position contemporaine de citoyen postmoderne. Un type, un spécialiste, un expert, n’a-t-il pas dit récemment que cette situation « était inévitable » et un autre qu’il « était trop tard ». Vous voilà, si j’ose, rhabillé pour l’hiver maintenant que vous savez que vous aurez bien besoin d’une petite laine supplémentaire.
Et avec ça, je vous le dis, ne pensez pas en cas de rhume vous prendre une petite infusion au miel. Parce que voilà, c’est aussi dans le journal, les abeilles sont en voie de disparition. Enfin, chaque année qui passe, il y en a de moins en moins. Et une abeille rare est une abeille qui nous est chère, parce que voilà, vous pourriez aussi bien vous retrouver sans pommes ni poires, sans concombres ni carottes, sans persil ni romarin et sans choux aussi. Ce qui, convenons-en, est fort ennuyeux à l’heure où l’on nous invite, pour notre santé, à manger cinq fruits et légumes par jour.
Les abeilles pollinisent 80% des espèces végétales. Nous devrons faire avec les 20 qui restent. Ça fera beaucoup de céréales. Je dis cela, parce que les abeilles qui disparaissent ça fait 25 ans qu’on en parle. Maintenant, ça a l’air plus grave et plus sûr. C’est un rapport scientifique financé par l’Union européenne qui l’affirme. Vous allez me dire, c’est pas non plus l’Europe qui a décidé de privatiser l’électricité ? A qui se fier, je vous le demande. Allez bonne journée et puis bonne chance.