Lautresite, le jour, les billets du mois d'octobre 2007
   


 
 

:


En ce jour du lundi 15 octobre 2007,
La semaine dernière, on a appris au moins deux choses : c’est qu’il y aurait bientôt moins d’électricité et qu’elle serait très vite plus chère. En vertu de l’adage qui veut que ce qui est rare est cher, or un cheval bon marché est rare donc un cheval bon marché est cher, nous allons devoir payer plus une électricité que nous aurons moins.
Et ce qui recule là, c’est l’idée même —enfin une certaine idée— de la civilisation occidentale qui, on le sait, se mesure à la quantité d’énergie mise à la disposition d’un seul individu. Donc, dès 2008, il nous faudra aller chercher ailleurs quelque 2000 mégawatts manquants, mais 2008 c’est dans deux mois et fin octobre nous passons à l’heure d’hiver et puis, pour d’autres raisons mais les mêmes, il nous faudra aussi cotiser pour le remplacement des infrastructures qui vieillissent, des choses imprévisibles.
C’est le type même d’information terroriste, à proprement parler sidérante. Je veux dire, nous sommes comme « frappés d’insolation », les forces nous manquent, nous nous retrouvons sans réaction, à mieux dire sans énergie. (...)