Lautresite, le jour, les billets du mois d'octobre 2007
   


 
 

:



En ce jour du mercredi 9 octobre 2007,
Vous ne trouvez pas qu’il y avait comme une odeur de normalité dans l’air, hier ? Vous avez remarqué : le brouillard levé, les brumes matinales dissipées et puis une fois le jour venu sur le coup de 7h57, les éclaircies qui se développent et cette nouvelle comme quoi, dans une nuit en tapinois, un accord était intervenu, rue de la Loi.
On aurait dit le ciel ouvert et l’été indien. Notre journée commença ainsi : par le sentiment d’une chose déjà vue et déjà entendue : voilà qu’il y avait de nouveau des débats de société, c’est donc qu’il y avait à nouveau une société. Et alors oui, cela discuta ferme, on décortiqua l’accord, on le critiqua, on le broya, on l’élagua, on l’émonda, de sorte que tout cela nous eut tout à coup comme un goût de madeleine, on se pensait au passé, nous nagions en pleine nostalgie : ça nous rappelait le temps où nous avions un gouvernement.
D’autant que les Chambres aussi étaient de retour. Et qu’elles effectuaient une très particulière rentrée plénière. Des Chambres pour le coup un peu dissolues maintenant qu’elles n’étaient plus dissoutes, des Chambres sans majorité ni opposition, des Chambres un peu en désordre, mais enfin tout de même, des Chambres. (...)